A silent voice (tome 1), manga d’Yoshitoki Oima.

3coeur100

Ecoutez votre cœur.

ASilenceVoiceCoverShoko est une petite fille sourde de naissance. Une fois encore son handicape la pousse à changer d’école. Elle reste pleine de confiance et malgré les difficultés que la surdité pose, (par exemple elle a besoin qu’on lui écrive sur un cahier ce que dit le professeur, elle ne sais pas chanter juste etc.) l’intégration dans cette nouvelle classe démarre positivement. Shoko s’apprête à vivre sereinement sa vie d’écolière. C’est sans compter sur son camarade de classe, Shoya, turbulent petit garçon. Il la harcèle et rapidement monte tous les autres élèves contre elle. Comment étudier et vivre dans ses conditions ?

Avec ce manga, Yoshitoki Oima aborde avec finesse le harcèlement scolaire et la difficulté d’être différent (difficulté d’autant plus grande au Japon où la notion de groupe est plus importante que celle d’individu). L’auteur ne juge pas, nous sommes tour à tour du côté de Shoko et de Shoya. Il nous montre avec délicatesse comment un petit acte mesquin peut engendrer une montagne de méchancetés et la versatilité de celle-ci. En effet, une foule est une entité propre et qui sait qu’elle sera sa prochaine victime. Petits et grands, venez donc réfléchir à la difficulté d’être soit dans ce petit bijou de manga.

A silent voice d’Yoshitoki Oima est paru aux éditions Kioon (à ce jour, 5 tomes de parus sur 7 de prévus).

A noter que A silent voice fait partie de la sélection Mangalu 2015-2016.

Caroline Devred, https://lescarotartines.wordpress.com/

 

 

 

3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *