Classique Manga : Fruits Basket de Natsuki Takaya

4coeur100

Intrigue psychologique

Je crois que le moment est venu de vous parler d’un phénomène à côté duquel ceux qui ne sont pas de ma génération sont passé : la Bruel Mania (Patriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiick). Non, je blague. Dans cette chronique c’est la phénoménale série Fruits Basket que je vais mettre en avant. Néanmoins, rien ne vous interdit d’écouter « Casser la voix » ou « Qui a le droit » en lisant ces lignes.

Fruits Basket est une série de Natsuki Takaya (auteur de Liselotte et la forêt des sorcières) en 23 volumes. Sa publication a commencé en 1999 au Japon (Qui a dit, cela ne nous rajeunit pas?). Ce manga fleuve est, à mon avis et à ce jour, l’œuvre majeur de Natsuki Takaya.

158f36474d453ade30d61f0fd9912f05L’histoire raconte l’arrivée de Tohru Honda, une adorable cruchinette, dans la famille Sôma. Famille dont certains membres sont maudits. Ces personnes frappées par le sort se transforment en un des animaux totems des 12 signes astrologiques chinois lorsqu’elles sont en contact physique avec quelqu’un du sexe opposé. En plus de ces 12 signes, il y a celui qui est maudit par le chat. Le chat, celui qui n’a pas pu devenir un signe astrologique.

Tohru va s’installer chez Shiguré (maudit par le signe du chien) qui accueille aussi Yuki (maudit par le signe du rat) et Kyo (maudit par le signe du chat), tous deux du même âge que notre héroïne. Évidemment, elle découvre le secret des Sôma. Évidemment, il semblerait que Yuki et Kyo ne soient pas insensibles à son charme. Comique, intrigue amoureuse triangulaire, dessins pas hyper transcendants, que du banal, tu m’embêtes là, j’écoute « Place des grands hommes », me direz-vous.

Et voilà, je vous ai parlé de « Casser la voix », vous avez regardé le clip et par curiosité cliqué sur un lien connexe qui vous a mené à « Place des grands hommes ». Parti comme vous êtes, vous pouvez découvrir toute la chanson francophone.

Suivez Tohru, et c’est toute la famille Sôma que vous allez découvrir. Avec elle, petit à petit vous allez rencontrer chacun des maudits, faire leur connaissance, apprendre leur histoire et être amené à connaître leurs amis, et les amis de leurs amis. Vous allez vous retrouver plongé dans un réseau de relations IRL entre les hommes. Si chaque nouvelle rencontre va nous émouvoir aux larmes (que celui qui ne pleure pas au récit de Momiji me jette la première pierre), elle ne va que nous enrichir par son passé. Cette rencontre, c’est un nouvel ami (ou ennemi), de nouvelles interactions avec les autres, un futur à suivre (re- des larmes pour Momiji).

fruitsBasketAzu2 Le brio de Natsuki Takaya se situe là : former une grande galerie de personnages tous différents des uns des autres, leur donner consistance (caractère, façon de s’habiller, façon de parler, sentiments etc.), savoir les faire vivre avec et en fonction des autres, et les faire évoluer. Certes, certains personnages sont maudits, certes la malédiction est la base de tout, pourtant ce que nous raconte avant tout Natsuki Takaya, c’est la Vie. Et elle le fait rudement bien. Que se passe-t-il dans ce manga ? A la fois RIEN et TOUT. L’art du manga est de faire de l’ordinaire de l’EXTRAORDINAIRE. Avec Fruits Basket, Natsuki Takaya y excelle. C’est ça qui nous tient en haleine. La tension psychologique de ce manga est insupportable.

Si cela ne vous suffit pas à vous plonger comme un drogué en manque de volume en volume, il y a la malédiction. Comment la lever ? Pourquoi y-a-t-il un maudit du chat ? Et qui est donc ce mystérieux et antipathique chef de famille ? Quel est son véritable rôle ? Il va falloir éteindre la musique, ne pas cesser de lire, car l’heure tourne et à 18 ans le maudit du chat sera définitivement enfermé. Ce que Tohru ne veut pour rien au monde. Il est difficile de résister à Tohru, alors retroussez vos manches, entrez dans le petit monde de Fruits Basket. 23 volumes de bonheur pour découvrir ou redécouvrir un classique du manga.

Fruits Basket de Natsuki Takaya est édité par Delcourt. Série finie de 23 tomes.

3 fan book (fan book tome 1, fan book tome 2 et Le petit monde de Fruits Basket) toujours chez Delcourt.

Un artbook (uniquement au Japon) chez Hakusensha.

Une série animée TV en coffret DVD chez Déclic Images. Attention, elle ne reprend pas le manga dans son intégralité, juste les 6 premiers tomes.

fruits-basket-anotherEt le 4 septembre 2015, le monde (tout du mois le Japon) accueillera un sequel de Fruits Basket, Fruits Basket Another, toujours de Natsuki Takaya. Quand je vous disais qu’il était temps de lire ce manga …

liselotte_et_la_foret_des_sorcieres_1602En ce moment du même auteur Liselotte et la forêt des sorcières (série en cours, 5 tomes) chez Delcourt.

Caroline Devred, https://lescarotartines.wordpress.com/.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *